Skip to content
Médecin Spécialiste

PRISE EN CHARGE GYNECOLOGIQUE DES MALADIES RARES


Cours
Aucun code d'accès requis
S'inscrire sur la liste d'attente

À propos

Du fait de la rareté de certaines maladies, les conduites à tenir en gynécologie vis-à-vis notamment des thérapeutiques hormonales mais aussi du nécessaire suivi gynécologique peuvent être difficiles pour le clinicien.
Par ailleurs, la prise en charge gynécologique de maladies hémorragiques rares, notamment vis-à-vis des saignements ou des risques de saignements constitue un véritable défi pour le praticien.
L’essor des nouveaux anticoagulants oraux dits « directs », sans contrôle biologique systématique, pose des problèmes très spécifiques en gynécologie. La meilleure connaissance des différentes molécules utilisées chez la femme à la fois en termes de probabilité de saignements et de risque potentiel tératogène permet d’adapter au mieux le choix de la molécule à utiliser.
Le système immunitaire, à travers ses deux principales composantes, l’immunité cellulaire et humorale doit s’adapter à la greffe semi-allogénique que constitue le fœtus. Il sera ici évoqué les trois principales pathologies inflammatoires associées à la grossesse : le syndrome des anti-phospholipides, le lupus, et les anticorps anti-SSA/SSB.
Toutes les composantes des risques en gynécologie sont majorées par ces perturbations biologiques, notamment par la MTEV, les difficultés de contraception, et le déroulé entier des grossesses.
Plusieurs médecins au décours du parcours de soin doivent identifier ces préoccupations.
Cette session vous apportera les éléments connus en 2018 sur ces pathologies rares et leur prise en charge en gynécologie.

P U B L I C - C I B L E :  

Médecins spécialistes autres que les spécialistes en médecine générale : Gynécologie médicale, Gynécologie médicale et obstétrique, Gynécologie obstétrique / Obstétrique



I N T E R V E N A N T (S) : 

Concepteur du dossier pédagogique : Docteur Michel Dagues-Bié

Expert : Docteur ROUSSET-JABLONSKI CHRISTINE, Docteur DA COSTA SABRINA, Docteur BLANCO PATRICK OLIVIER, Docteur CHAKHTOURA ZEINA, Docteur FLAUJAC CLAIRE, Docteur MAITROT-MANTELET LORRAINE



T Y P E   D ' A C T I O N :  

Programme Non-Présentiel en 3 étapes ( e-Learning) 

Durée totale : 5 heures

 

Formation continue 

  • Evaluation des connaissances 

    • Non Présentiel

      • Nombre d'heures effectives : 1 H

  • Mise au point et apport de connaissances

    • Non Présentiel

      • Nombre d'heures effectives : 3 H

  • Evaluation des acquis

    • Non Présentiel

      • Nombre d'heures effectives : 1 H



O B J E C T I F S : 

A l'issue de la formation, vous serez en mesure de :

  1. Connaître les principaux éléments du suivi gynécologique particulier des femmes ayant une mucoviscidose

  2. Définir les contraceptions utilisables  chez les femmes ayant une mucoviscidose

  3. Définir les indications et contre-indications des différentes contraceptions en cas de maladies hépatiques non virales

  4. Définir les principales maladies hémorragiques rares congénitales

  5. Connaître la gestion des saignements en cas de maladies hémorragiques rares

  6. Définir les contraceptions possibles en cas de maladies hémorragiques rares

  7. Etablir la prise en charge des saignements des femmes utilisant un traitement anticoagulant (direct) par voie orale

  8. Les attitudes à adopter devant les principales pathologies inflammatoires pendant la grossesse



D A T E   E T   L I E U : 

Non présentiel : Du 1 Avril 2019 au 30 Juin 2019 



 

Retourner en haut