Introduction

En France, l'âge moyen auquel les femmes ont leur premier enfant est d'environ 28 ans, soit quatre ans plus tard qu’à la fin des années 1960. Actuellement, environ 3 % des femmes qui accouchent ont plus de 40 ans. Ainsi, le désir de grossesse au cours de la cinquième décennie de la vie est de plus en plus fréquent et le don d'ovocyte, voire l'accueil d'embryon permettent dorénavant une grossesse à tout âge.
Ces grossesses tardives voire ultra-tardives sont réputée être à haut risque materno-fœtal, en raison en particulier, de l’augmentation connue à cet âge des pathologies gravidiques, des anomalies congénitales, ainsi que d’ un taux élevé d’incidents obstétricaux. Il s’agit donc de grossesses à haut risque surtout dans un contexte de bas niveau socio-économique, justifiant une surveillance particulière.

P U B L I C - C I B L E :  

Médecins spécialistes en médecine générale : Médecine générale

Médecins spécialistes autres que les spécialistes en médecine générale : Anesthésiologie - Réanimation chirurgicale, Gynécologie médicale, Gynécologie médicale et obstétrique, Gynécologie obstétrique / Obstétrique, Radiodiagnostic et imagerie médicale, Radiothérapie, Radiologie et imagerie médicale



I N T E R V E N A N T (S) : 

Concepteur du dossier pédagogique : Docteur David TARAC, Docteur Alain RICCI

Expert : Madame COLODRON MARTA, Professeur PARANT OLIVIER



T Y P E   D ' A C T I O N :  

Programme Non-Présentiel en 3 étapes ( e-Learning) 

Durée totale : 7 heures

 

Formation continue 

  • Evaluation des connaissances 

    • Non Présentiel

      • Nombre d'heures effectives : 1 H

  • Mise au point et apport de connaissances

    • Non Présentiel

      • Nombre d'heures effectives : 5 H

  • Evaluation des acquis

    • Non Présentiel

      • Nombre d'heures effectives : 1 H



O B J E C T I F S : 

A l’issue de ce DPC les professionnels de santé seront à même de :

  • Conseiller les patientes infertiles de plus de 43 ans,
  • Connaître les risques matermo-fœtaux et d’en informer la patiente désirant une grossesse après 40 ans,

  • Devant une grossesse tardive, de mettre en place une surveillance personnalisée,

  • Connaître les risques particuliers de l’accouchement et de prendre les dispositions pour les prévenir.

  • Définir la place de la sage-femme dans la surveillance de ces grossesses tardives.



D A T E   E T   L I E U : 

Non présentiel : En cours de confirmation...